Comment marier les vins ?

Beaucoup de gens ont du mal à trouver le vin parfait qui s’accorde avec les plats qu’ils ont préparés pour ses convives lors d’un repas. Et c’est vrai, vu la grande variété de vins qui existe, il est un peu complexe de choisir le vin idéal pour accompagner un plat sans dérouter l’harmonie entre les goûts du vin et ceux du met. Voici donc quelques conseils à ce propos qui peuvent vous être utiles.

Trouver un équilibre de saveurs entre vin et met

Pour établir un équilibre entre les saveurs de mets et vins, il existe quelques règles très importantes à appliquer. Il ne faut en aucun cas que l’un prend le dessus de l’autre. Cela signifie que lors d’un repas, la saveur du vin ne doit pas dominer celle du met et inversement. Il faut savoir harmoniser le vin par rapport aux arômes et aux textures du plat. D’abord, pour un apéritif (canapés, tapas, etc.), il sera mieux d’associer ces aliments variés avec un vin mousseux, un rouge léger, un rosé sec ou un blanc rond et sec. Ensuite, si vous avez prévu des entrées (pâtes, légumes, poisson, foie gras, etc.) vous pouvez les mariées encore avec un rouge léger, rosé sec ou vin blanc corsé. Concernant le plat principal, si vous avez choisi des fruits de mer (poisson, crustacé, …) ils s’accordent bien avec le vin blanc. Par contre, il est conseiller de miser pour un vin corsé et tannique quand le met s’agit d’une viande rouge, et un vin blanc ou rouge léger pour une viande blanche. Le vin qui accompagne le fromage doit être léger et pas trop tannique, l’idéal est d’opter pour un vin rouge ou vin blanc. Si vous voulez plus d’information à ce sujet, vous pouvez visiter le site accords mets vins

Bien choisir les vins qui vont se succéder lors d’un repas

L’essentiel pour réussir un accords mets vins, c’est de servir en premier le vin le plus simple et de terminer par le complexe lors d’un repas. Il faut donc commencer par les vins plus jeunes et légers vers les vieux ou puissants, par le blanc avant le rouge. Cela veut dire également qu’il est préférable de servir les vins progressivement de qualité en qualité. Si vous voulez réaliser une harmonie entre mets et vins, cette règle de succession va créer un lien de saveurs compatibles entre les plats et ces vins au cours du repas. Il est possible aussi que vous n’ayez pas pu choisir un parmi les variétés de vins lors de votre achat de vin, dans ce cas vous pouvez miser pour un seul vin durant votre repas, l’idéal est de s’orienter vers un rosé ou un rouge peu tannique. Pour ne pas vous induire en erreur et pour ne pas décevoir vos convives, il faut éviter d’en faire trop, trois sortes de vin au maximum suffisent lors d’un repas.

D’autres astuces essentielles

Au quotidien, il existe quelques méthodes à savoir pour équilibrer certains aliments avec le vin. Par exemple, si vous avez cuisiné un plat riche et gras, le choix du vin fera mieux de se tourner vers un vin acidulé pour casser la sensation trop grasse. Un vin riche et puissant est approprié à ce type de plat. Il est un peu difficile aussi de trouver un vin à s’accorder avec les plats acides ou avec de la vinaigrette, vous pouvez parfaitement l’accompagner avec un vin blanc de votre préférence. Pour une recette de viande, le choix du vin est varié puisque cela dépend de quel type de viande vous avez. Entre autre le poulet rôti se marie avec un vin blanc boisé, un vin rouge corsé est bien adapté pour un plat de gigot d’agneau, pour les travers de porc s’associent mieux avec un rosé estival, etc.

Conservation des vins en primeurs
Conseils pour choisir un bon vin en accompagnement d’une raclette