Apprenez à lire une étiquette de vin : mode d’emploi

Dégusté à domicile avec du fromage, en étant seul ou en bonne compagnie, le vin a toujours été une boisson servie lors des occasions spéciales comme mariage, anniversaire ou les diverses fêtes, mais aussi lorsque l’envie prend le dessus. On peut trouver une grande variété de vin, provenant de nombreux pays. Lors de son achat, lire une étiquette de vin donne accès à de multiples informations utiles pour faire le meilleur choix, ou encore pour impressionner ses invités.

Le vin et son étiquette

Le vin est une boisson généralement alcoolisée, obtenu par fermentation du jus de raisin. D’après une définition européenne, le vin est obtenu à partir de la fermentation alcoolique du raisin, pouvant fournir du vin rouge, blanc ou rosé selon la méthode de vinification. Des particuliers peuvent produire leur propre vin, en utilisant leurs propres méthodes. Pour pouvoir les commercialiser, les vins doivent respecter quelques règles de base. Une capsule qui identifie l’acquittement des taxes, et de couleur rouge est généralement et fiscalement utilisée pour reconnaître le vin. Ensuite son étiquette qui répondra de la conformité du vin. Voici comment lire une étiquette de vin.

Les informations obligatoires

On peut trouver de multiples informations obligatoires à inscrire sur l’étiquette d’une bouteille de vin. Tout d’abord sa classification, vin de table ou vin de pays, ou l’appellation sur son origine géographique. Ensuite les informations sur l’embouteilleur, comme le nom et le lieu où le vin a été embouteillé. Le volume de la bouteille en litre, centilitre ou millilitre, le pourcentage ou le degré de l’alcool doit aussi être visible sur l’étiquette, ainsi que la présence d’allergène pour avertir les consommateurs et le logo d’une femme enceinte ou le texte d’avertissement. On doit aussi trouver le numéro du lot de la bouteille.

Les informations facultatives

D’autres informations peuvent apparaître sur la bouteille comme le pays producteur ou le pays d’origine, une donnée facultative si le vin est destiné à l’exportation. L’embouteilleur peut par exemple mettre l’année de la récolte du raisin, généralement bien visible au-dessus de l’étiquette, ainsi que la marque. La marque peut être précédée du mot « château » ou « domaine », et en dessous peut apparaître un logo ou le dessin du lieu de production. Les récompenses que le vin a déjà obtenues, une distinction quelconque de la marque lors des festivals ou des concours. Toutes informations servant à reconnaître ou à mettre en valeur le vin peut être inscrit sur l’étiquette, comme la couleur du vin (rouge, blanc ou rosé), les différents types de raisins utilisés lors de la vinification, le système de récolte des raisins (manuel ou mécanique) ou encore des conseils pour les consommateurs comme la meilleure température à laquelle le vin doit être servi.

Cépages des vins rouges : un bon moyen de choisir son vin
Comment choisir un vin en supermarché ?